Il  faut le vivre pour comprendre, c’est indescriptible, j’ai vécu les jours les plus fous de ma vie. Combien de mecs m’ont grimpé en 6 jours ? 150 ? 200 ? aucune idée mais tous les soirs je me faisais multidosé et me vidé dans des culs. Mention spécial a la naked party du Lab, le paradis des cuves à jus, quand un mec te rentre dans le cul c’est l’apocalypse tu te fais encercler par des dizaines de mecs prêt a juter dans ton cul; je me suis fais enchaîné pratiquement non stop durant au moins 5h au point ou je devais expulser le jus que j’avais dans le cul.

Mon hôtel étais dans le quartier gay a Schoneberg; et sans me vanter j’avais un succès fou (les blacks sont assez rares là-bas, les mecs etaient fous) et avec des mecs avec qui j’aurais jamais imaginé baiser, alors quand je me promenais dans le quartier ou faisait mes courses tout les mecs que je croisais me regardais et se retournais sur moi, à la fenêtre de mon hotel des mecs me faisait signe, dans les bars des clients m’offrait des verres et c’était vraiment des mecs comme j’aimais, là-bas ils sont assez fetiches et beaucoup de mecs avaient le look barbus, cheveux court, poilu, sportif comme j’aime. Mon grindr, mon scruff, planet romeo, une centaine de messages ; à Schoneberg t’as du sexe tout le temps que ça soit le matin, l’apres midi ou à 4 heures du mat comme le tom’s bar un bar avec backroom en sous sol…j’ai fais des plans avec des super beaux mecs ; lundi a 3h du mat t’avait une bonne lope qui se faisait remplir par tout le monde dans la darkroom. Tu l’entendais couiner « breed me, yeah breed me » J’ai pas pu me retenir j’ai tout larguer dans son cul pour me rendre compte plus tard qu’il s’agissait du nouvel hote qu’on avait accueilli à l’hotel dans l’apres midi lol (un américain de 25ans), sur son profil scruff tu pouvais lire « cumdump for loads ».

Si y’a bien deux endroits à faire c’est le lab (naked party) et le tom’s. Dans le milie y’a tellement de bars et soirées a thème qu’ils ne faut pas se louper (la concurrence est rude entre les établissements) même si je me fié à l’agenda gay de berlin j’ai quand même connu des fail ou des endroits étaient complètement vide, j’étais arrivé trop tôt par exemple au bar connection (y’avait 3 personnes, il était 23h et c’était le week end lol), le sauna boiler le samedi vers 18h moyennement rempli mais suis reparti avec des doses dans le cul, j’avais aussi testé l’appollo sauna…c’était vite fait. Le truc qui est chiant avec ces sauna c’est qu’il n’yavait ni salle de sport ni de gels dans les cabines, pour cela il fallait en demander a l’acceuil ;-/

Il y’a aussi un autre mauvais coté et pas des moindres, le milieu gay est un petit peu discriminant; à paris ou vous n’aurez aucun problème a entrer dans un etablissement gay là-bas dans certains d’entres eux on peut vous recaler à l’entrée sans explications.

En gros mon voyage à Berlin fut une revelation, j’y retourne du 25 fev au 4 mars ; j’ai le blues de Berlin 🙁 je me sentais bien là-bas, je me vois bien m’y installer, sans offense a Paris Gay lol Berlin Gay c’est autre chose. Tout est different, la mentalité, les gens, l’ouverture d’esprit…C’est une expérience a tenter pour ceux qui ne l’ont jamais fais, ça vous changera.

Y’a encore plein de chose a raconter, j’ai était invité à une touze privée, premier essai au chem’s, plan branle devant un film hetero (mdr je me suis supris a apprécié) cette ville pue le sexe!!!

Je vais finir par m’installer là-bas je le sens trop. Je suis pas bien depuis mon retour à Paris 🙁

MON VOYAGE A BERLIN

About The Author
-

19 commentaires

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>