J’avais 14ans quand j’ai commencé à chercher véritablement à me faire dépuceler. Je trainais sur deux trois sites, mais tous les beaux mecs étaient évidemment loin, puisque j’étais perdu en province à cette époque. Sur un site ou l’on trouve pas mal de mecs proches, j’ai commencé à parler avec un mec de 35ans, grand (195), musclé très sec, bonne gueule. Il m’a montré sa queue en cam, une super queue de 21cm (des vrais 21cm!!!) comme on voit rarement.
Il m’a rapidement proposé de se rencontrer et cette idée m’a totalement excitée mais aussi apeuré! on s’est donc donné rdv sur un parking et on est allait chez lui en caisse. On a d’abord gentiment parler, après tout c’était ma première! Puis il a commencé à me caresser, puis m’embrasser, me déshabiller lentement. Il m’a mit nu sur son canapé, collé contre lui encore tout habillé, viril, grand et si fort. Il m’a couché sur le dos sur son canapé, m’embrassant à pleine bouche. Ses mains me caressaient de partout et commencer à me caresser le trou. Je me souviens qu’il avait adoré sentir ce trou tout lisse et serré sous ses doigts. Il s’est d’ailleurs mis à le lécher, y mettre sa langue. Quelle sensations!
Puis il s’est arrêté d’un coup, s’est redressé et a ouvert son pantalon, me laissant voir sa belle queue toute raide! Une invitation… Je me suis redressé, mis devant ce super engin, regardé mon dépuceleur ds les yeux comme pour qu’il me donne son accord, et commencer à sucer. C’était bon! Je découvrais le gout d’une queue et ça me plaisait! J’ai vite commencé à savoir ce que je faisais et il l’a senti. Du coup, j’ai u droit à ma première gorge profonde! Il me limé doucement la bouche en m’en disant que je me débrouillais très bien…
Après l’avoir sucé, et découvert en même temps la sensation de la mouille de mec qui sort par gouttes quand on pompe, il me proposa de monter ds sa chambre. Je me couchais sur son lit, sur le dos et il vint par dessus après s’être totalement nu. Il était vraiment grand et puissant, il m’écrasait presque mais c’était agréable de se sentir soumis à lui. Il continuait à me caresser, me lécher et frotter son sexe sur mon trou. Ca m’excitait énormément! Comme quoi je savais déjà ce que je voulais. Je le vis cracher dans sa main et se frotter la queue, chose que je ne comprenait pas à l’époque jusqu’à ce que son gland se colle à mon trou.
Etant naturellement très ouvert, sn gland entra d’un coup, et je sentais qu’il adorait ça! il glissa entièrement en moi, en regardant son passif droit dans les yeux. Je gémissais de plaisir mai pensais qu’il fallait lui dire de mettre une capote. Son regard et le poids de son corps me rendait totalement soumis. J’eu quand même la force de lui dire de mettre une capote, il répondu juste “tu es à moi maintenant”. Sa queue m’écarter le trou et me faisait un bien fou , je la sentais tout au fond de moi. Il commença à accélérer, à devenir bouriin. J’adorais ça! Je gémissais encore plus et il comprit rapidement quoi faire de moi. Il sorti de mon trou, que je sentais ouvert comme jamais, et il me demanda de venir le pomper. Ce que je fis. Sauf que cette fois, je devais me coucher sur le dos, tête en arrière. La suite on l’a connaît. Sa grosse queue taper au fond de ma gorge, et ça aussi j’adorais! J’avais du mal, mais il voyait que j’aimais être violenté.
Du coup, après m’avoir baisé la gorge, il me mis à quatre pattes. Il disparu deux secondes, et revint avec des menottes. Sur le coup ça me fit rire. Il me les mit, en me disant que j’allais devoir être totalement concentré sur ce qui allait m’arriver. Et la, il me planta d’un coup et me lima le cul à fond. Je gémis d’un mélange de plaisir et douleur, balbutiant des “vas y oui” qui l’encourageaient de plus belle. Il commença à m’insulter, à me dire que j’avais un bon trou de lope, que je serais bien formaté. Evidemment, ça me plu! J’ais son vide J’étais qu’un trou pour lui, et les menottes étaient la pour que je comprenne : pas de plaisir pour moi, uniquement une soumission totale à la queue de l’actif. Il me limait vraiment bien profond et commençait à dire que je serais formaté au jus, que je serai son vide couilles. Je comprenais pas trop encore mais me laissais faire puisque j’adorais ce sentiment d’abandon, d’appartenance.
Il devint de plus en plus violent, et je sentais sa queue grossir, m’ouvrir encore plus. Dans un grand râle, il me planta sa queue dans le fond 6 fois de suite pour se décharger. Je compris vite puisqu’il me disait en râlant qu’il me dosait, que j’étais son trou à jus!

Une fois mon actif vidé, il sortit de mon trou tout fraichement dépucelé et dosé. je devais ensuite lui lécher la queue pcq il fallait que je goute le gout de mon cul et de son jus. Il me détacha les menottes pour que je puisse bien nettoyer sa queue. Encore tout excité puisque pas joui, je commençais à vraiment le pomper. Il me demanda de le “biberonner”. Hésitant un moment, je finis par sucer son gland comme une tétine, et c’tai ce qu’il voulait. Il ne bandait plus, mais continuait de me dire ça. Soudain, il m’annonça qu’il allait pisser. J’arrêtai de pomper, le regardant quelque peu surpris. Il me dit : “c’est pour toi si tu veux, t’as été bon”. J’avoue que la pisse m’a toujours excité et que je m’amusais souvent à gouter la mienne. Du coup je continuais. “J’en étais sur” dit-il.
Et la ce fut une autre découverte, celle de boire la pisse d’un mec, lui servir d’urinoir. Je prenais un très grand pied à avaler mon actif, le regardant droit dans les yeux pour lui témoigner ma soumission.

Quand il était définitivement vide, on redescendit, moi toujours plein. Il me demanda de me rhabiller et de me branler une fois chez moi. c’était la règle! Ca me permettrait de réfléchir à tout ce qui venait de se passer et évidemment d’en redemander rapidement.
Ainsi, je devint très vite accroc à ce mec et à ses jus. De mes 14ans à mes 21ans on s’et vu régulièrement, moi lui donnant mes trous sans retenue et lui les comblant de tous ses jus. Il est même arrivé qu’il invite des potes pour faire pareil! Mais c’était rare…
ET c’est comme ça que je suis devenu accroc à la queue et à tut ce qui en sort :p

MA PREMIERE DOSE

About The Author
-

2 commentaires

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>